Accueil Envoyer un mail Forum

ANTONIN LE PIEUX


Jules Capitolin entre dans les détails les plus circonstanciés et les plus minutieux sur toute la parenté d'Antonin, ascendante et collatérale, naturelle et par alliance. Il suffira de dire ici qu'Antonin naquit à Lanuvium, le 19 septembre 839 (de J. C., 86), d'Aurelius Fulvus et d'Arria Fadilla. Il commença par remplir les charges de questeur et de préteur, et s'y montra libéral et magnifique. Le sénat, touché de son attachement pour ses parents et de toutes ses belles qualités, lui donna le surnom de Pieux. Adrien le choisit parmi les quatre consulaires chargés du gouvernement de la partie de l'Italie où il possédait le plus de biens. Nommé ensuite proconsul d'Asie, son administration fut telle qu'il surpassa les meilleurs de ses prédécesseurs. A son retour à Rome, il fut admis dans les conseils d'Adrien, où il se fit remarquer par la douceur de ses avis. Adopté par cet empereur, après la mort d'Aelius, il lui succéda sur la trône en 891 (de J. C., 138), et prit les noms de Titus Aelius Hadrianus Antonin.
Antonin ne quitta jamais Rome ou ses environs, mais il fit plusieurs guerres par ses lieutenants. Ainsi, il vainquit les Bretons, força les Maures à demander la paix, et contint, par ses gouverneurs et ses lieutenants, les germains et beaucoup d'autres nations ; il dompta la rébellion des Juifs, réprima des soulèvements en Achale et en Egypte, et mit un frein aux efforts réitérés des Alains. La conquête des Bretons est rappelée sur des médailles ; mais quand aux autres pays nommés sur ses monnaies, tels que l'Asie, Alexandrie, la Cappadoce, etc., comme ils ne furent pas visités par Antonin, Eckhel suppose que le seul but du monétaire en les frappant fut d'éveiller l'attention sur le repos dont ils jouissaient.
L'histoire d'Antonin est stérile en évènements. Des traits de bonté et de clémence, des distributions faites au peuple pour le soulager dans toutes les occasions, des spectacles, de bons règlements de droit , voilà ce qui remplit la vie du meilleur de tous les empereurs romains. Antonin mourut à Lores, à la fin de mars ou au commencement d'avril de l'an de Rome 914 (161), à l'âge de 74 ans et demi, après en avoir régné 23. Antonin, qui, malgré l'opposition générale, avait fait mettre Adrien au nombre des dieux, reçut lui-même la consécration de Marc Aurèle, son gendre et son successeur.

Source : Henry Cohen.