Accueil Envoyer un mail Forum

VETRANION





Nom. Vetranio. Ses autres noms sont inconnus.

Naissance. Date inconnue.

Portrait. Son éducation est si négligée qu'il n'apprend à écrire qu'à la fin de sa vie. Mais c'est un homme aimable qui sait se faire aimer de ses soldats par sa simplicité et son expérience. En 350, au moment de l'usurpation de Magnence, il assure la famille impériale de sa fidélité.

Cursus. Il fait une carrière militaire. En 350, il commande les troupes de l'Illyricum avec le titre de maître de l'infanterie.

Dies imperii : 1er mars 350.

Règne. Après l'assassinat de l'empereur Constant, le 18 janvier 350, et la prise du pouvoir en Occident par Magnence, la famille impériale réagit par l'une des filles de Constantin I, Constantia, la veuve d'Hannibalien.
Séjournant en Pannonie où elle constate que les provinces danubiennes balancent entre Magnence et Constance II, Constantia pousse, le 1er mars 350, le vieux général Vetranion à se faire proclamer empereur par ses soldats. Elle espère ainsi soustraire cette partie de l'empire d'Occident à l'autorité de l'usurpateur et prendre sa revanche sur son frère Constance II qui a fait assassiner son époux pour asseoir son pouvoir en Orient.
Constance II qui ne possède pas de forces suffisantes pour affronter deux usurpateurs reconnaît Vetranion... ad interim et lui envoie un diadème. Vetranion n'accepte qu'une couronne de lauriers.
Quant à Magnence, il ne tient pas à faire de Vetranio son ennemi. Ce rival est à la tête d'une armée avec laquelle il doit compter et de plus, n'est-elle pas placée entre la sienne et celle de l'empereur d'Orient? Si celui-ci se met en tête de venir lui demander des comptes, il trouvera d'abord l'armée du Danube sur son chemin. Il envoie donc un message à Vetranion dans lequel il lui reconnaît, lui aussi, son titre d'empereur.
Lorsque Constance II, à l'occasion d'une trêve avec les Perses, s'en vient en Occident combattre Magnence, il cherche d'abord à neutraliser Vetranion en engageant avec lui des négociations.
Pendant que tous deux mènent des pourparlers à Serdica, au seuil du diocèse de la Thrace, des agents de Constance II distribuent à poignée de l'argent aux généraux et aux soldats de Vetranion. Aussi lorsque les deux armées se font face à Naissus (Nisch), le 25 décembre 350, Constance II n'a guère de peine à les rallier. Constatant qu'il a été abusé, Vetranion abdique sur-le-champ.

Abdication. 25 décembre 350.
Magnanime, Constance II accorde à Vetranio une pension de l'Etat et lui permet de passer le reste de ses jours en Bithynie, à Pruse, où il meurt en 356.

Source : " Les empereurs Romains - 27 av. J.-C. - 476 ap. J.-C. " - François ZOSSO - Christian ZINGG.