Accueil Envoyer un mail Forum

BASILISC




Nom. Basiliscus. Son nom complet est inconnu.

Naissance. Date de naissance inconnue.

Famille. Il est le frère de l'impératrice Aelia Verina, épouse de l'empereur Léon

Père. ?.

Mère. ?.

Portrait. ?.

Mariage. Il épouse Aelia Zénonide. Elle lui donne un fils, Marc, qu'il nomme César, puis Auguste. Lorsqu'il usurpe le trône en 475, Basilisc élève son épouse à la dignité d'Augusta.

Cursus. Sous Léon I, il commande la flotte envoyée, en 468, contre Carthage et coulée par les Vandales de Genséric. A son retour à Constantinople, la colère de Léon I est telle qu'il se réfugie dans l'église Sainte-Sophie pour ne pas se faire étriper.

Dies imperii : 9 janvier 475.

Règne. Basilisc fomente à la demande de sa soeur, l'impératrice-veuve, une révolution de palais. Il chasse l'empereur Zénon du trône et prend sa place.
Mais en vingt mois de règne, il réussit à se mettre à dos tout le monde le clergé, le peuple, et son principal soutien, l'Ostrogoth Théodoric Strabo.
- Le clergé, parce qu'il favorise les monophysites dont son épouse partage la croyance. C'est ainsi qu'il réinstalle sur le siège métropolitain d'Alexandrie le patriarche Timothée d'Elure, exilé par Léon I en 460, et publie une lettre encyclique réprouvant la doctrine du concile de Calcédoine de 451. Tous les évêques sont sommés de la signer sous peine de déposition.
- Le peuple de Constantinople qui voit une juste punition de Dieu dans l'incendie qui détruit une grande bibliothèque édifiée par l'empereur Julien, ainsi que plusieurs chefs d'oeuvre de l'art antique, telle la Vénus de Cnide.
- L'Ostrogoth Théodoric Strabo parce qu'il est écarté du consulat et du poste de maître des milices.
- L'impératrice Aelia Verina, parce qu'il fait mettre à mort son amant qu'elle projetait de mettre sur le trône impérial.
Cette dernière reconsidère donc la situation. Elle se réconcilie avec son beau-fils Zénon, et avec l'aide de ses partisans, elle fomente une nouvelle révolution de palais. Elle chasse du trône Basiisc et y replace Zénon. Lorsque, à la fin août 476, Zénon fait son entrée triomphale à Constantinople, Basilisc se réfugie une fois de plus dans l'église Sainte Sophie.
Zénon l'en fait sortir et l'exile avec sa femme et leur fils Marc en Cappadoce où il les laisse mourir de faim. Basilisc meurt effectivement quelques mois plus tard, en 477.

Source : " Les empereurs Romains - 27 av. J.-C. - 476 ap. J.-C. " - François ZOSSO - Christian ZINGG.