PROBUS 276-282

Marcus, Aurelius, Probus

Aurelianus trace d'argent - 21 mm - 4,08 gr - Atelier de Rome - ex 04

A/ PROBVS P F AVG

R/ FIDES MILITVM

La fidélité des soldats

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Les grandes fêtes célébrées dans l'Urbs à l'occasion des triomphes de Probus requérirent de l'atelier de Rome de battre monnaie en grande quantité. Tout au long du règne de Probus, l'atelier de Rome utilisa des lettres grecques pour la numérotation des officines : A (alpha) pour la première officine, B (bêta) pour la deuxième, gamma pour la troisième, delta pour la quatrième, epsilon pour la cinquième, sigma pour la sixième et Z (zêta) pour la septième.
Particularité de cet exemplaire dans la rubrique "articles" : L'émission codée de Probus.

Historique : Probus est né le 19 août 232 à Sirmium. Il mène une brillante carrière militaire sous les règnes compris entre Valérien Ier et Tacite. Il est commandant de l'armée d'Orient à la mort de Tacite, est immédiatement proclamé empereur et triomphe facilement de Florien qui est assassiné. L'heure est grave. Le limes rhéno-danubien a cédé sous la pression des invasions germaniques. Probus restaure la paix en Gaule, en Germanie puis en Rhétie où il inflige une sévère défaite aux peuples germains, en Thrace où il écrase les Sarmates et les Scythes, en Asie Mineure qu'il nettoie des pillards et des pirates pamphyliens, enfin en Afrique où il met fin aux incursions des Blemmyes. En 280, il signe la paix avec Vahram II, monarque sassanide. Il doit faire face aux usurpations de Saturnin, Bonose et Proculus. Probus, ayant triomphé de tous ses adversaires, rentre à Rome en 281 et célèbre ses victoires. Avant de préparer une nouvelle expédition contre les Sassanides, il tombe sous les coups de ses propres soldats à Sirmium en 282.

Réf : RIC 170 - Cohen p. 278 réf. 252