NERON 54-68

Nero, Claudius, Caesar, Drusus, Germanicus

As bronze - 28 mm - 9,83 gr - Atelier de Lyon - ex 02

A/ NERO CLAVD CAESAR AVG GER P M TR P IMP P

R/ S C + ARA PACIS

L'autel de la Paix

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Les pièces de bronze de l'atelier de Lyon se caractérisent par l'adjonction d'un petit globe à la pointe du cou du portrait de l'empereur. Au revers est représenté l'autel de la Paix d'Auguste dédicacé le 30 janvier 9 avant J.-C. commémorant le retour d'Auguste d'Espagne. Cet autel était placé sur le Champ de Mars, près de la voie Flaminia (Regio IX). Des travaux archéologiques en 1937-1938 permirent de reconstituer cet autel. Seul l'atelier de Lyon a frappé ce type de revers. Il se pourrait donc, d'après les conclusions de l'ouvrage de David Sear, qu'un autel similaire ait pu être érigé à Lyon, à la fin des années 50, afin de commémorer la victoire parthique de Corbulon.

Historique : La réforme monétaire de 64 permit de restaurer les finances de l'État tout en faisant supporter aux habitants de l'Empire le prix de celles-ci. Cette année 64 est marquée par le grand incendie de Rome et ses conséquences, la persécution contre les Chrétiens de la ville. L'année suivante, c'est la découverte de la conspiration de Pison, la mort de Sénèque et de Lucain. En 66, Tiridate est intronisé roi d'Arménie à Rome. Néron se rend ensuite en Grèce où il se produit sur scène et proclame "La liberté de la Grèce". Les excès de l'empereur provoquent au début de l'année 68 une vague de mécontentement qui culmine avec la révolte de Vindex en Gaule, de Galba et d'Othon en Espagne. Néron est déclaré ennemi public par le Sénat. Il se suicide le 9 juin pour ne pas tomber vivant aux mains de ses ennemis.

Réf : RIC 458 - Cohen p. 280 réf. 27