NERON 54-68

Nero, Claudius, Caesar, Drusus, Germanicus

As bronze - 30 mm - 10,06 gr - ex 01

A/ IMP NERO CAESAR AVG P MAX TR P P P

R/ S C + SPQR sur le globe

Avec l'accord du sénat + Le sénat et le peuple romain

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Ce monnayage est postérieur à la réforme de 64. Le revers commémore les victoires de Néron sur les Bretons et les Parthes. À Lyon pour la quatrième émission, le type à la Victoire est parfois difficile à distinguer. Pourtant, nous attribuons cet as à la quatrième émission en regard des portraits, (cf. Giard, BN.2/155-160). Ce revers commémore les victoires de Néron sur tous les fronts, marquées par la fermeture du Temple de Janus en 65 et l'installation de Tiridate comme roi d'Arménie.

Historique : La réforme monétaire de 64 permit de restaurer les finances de l'État tout en faisant supporter aux habitants de l'Empire le prix de celles-ci. Cette année 64 est marquée par le grand incendie de Rome et ses conséquences, la persécution contre les Chrétiens de la ville. L'année suivante, c'est la découverte de la conspiration de Pison, la mort de Sénèque et de Lucain. En 66, Tiridate est intronisé roi d'Arménie à Rome. Néron se rend ensuite en Grèce où il se produit sur scène et proclame "La liberté de la Grèce". Les excès de l'empereur provoquent au début de l'année 68 une vague de mécontentement qui culmine avec la révolte de Vindex en Gaule, de Galba et d'Othon en Espagne. Néron est déclaré ennemi public par le Sénat. Il se suicide le 9 juin pour ne pas tomber vivant aux mains de ses ennemis.

Réf : RIC 543 - Cohen p. 299 réf. 302