MAXENCE 306-312

Marcus, Aurelius, Valerius, Maxentius

Follis bronze - 26,5 mm - 7,41 gr - Atelier d'Ostie - ex 02

A/ IMP C MAXENTIVS P F AVG

R/ AETERNITAS AVG N     //

L'éternité de notre auguste

Castor et Pollux (les Gémeaux ou les Dioscures), surmontés d'une étoile, nus debout face à face, le manteau sur l'épaule gauche, tenant chacun un sceptre long et de la main gauche, la bride de leurs chevaux ; au centre la louve allaitant Rémus et Romulus.

Les Dioscures :

Dans la mythologie grecque, Castor (en grec ancien Kástôr) et Pollux (Polydeúkês), appelés Dioscures ( Dióskouroi, c'est-à-dire « fils de Zeus »), sont les fils jumeaux de Léda et les frères d'Hélène de Troie et de Clytemnestre.
Ils prennent part à la chasse du sanglier de Calydon et à l'expédition des Argonautes. Ils combattent Thésée pour récupérer leur sœur Hélène que celui-ci a ravie et enlèvent à leur tour les filles de Leucippe. Lorsque Castor, fils mortel de Tyndare, est blessé à mort dans le combat contre Idas et Lyncée, Pollux décide de partager son immortalité avec lui : ils passent ainsi la moitié de leur temps aux Enfers, l'autre moitié sur l'Olympe, parmi les dieux.

Commentaires à propos de ce type monétaire :
En 308, suite à la révolte d'Alexandre, Maxence perdit l'Afrique. Il ouvrit l'atelier d'Ostie pour remplacer la perte de l'atelier de Carthage. Au revers de ce follis, les Dioscures, Castor et Pollux, connus aussi sous le nom des Gémeaux, d'après les travaux de P. Hill serait une statue romaine. Les Dioscures avaient déjà figuré sur un denier de L. Memmius en 109-108 avant J.-C. Il pourrait s'agir à l'origine d'une sculpture sicilienne datée du Ve siècle avant notre ère. Ce groupe aurait pris place sur le Forum Romanorum (Regio VIII) non loin du puit scribonien et du temple de Vesta sur le Lacus Juturnæ.

Historique : Maxence, fils de Maximien, fut proclamé césar le 28 octobre 306 à Rome, puis prit le titre de Filius Augustorum. En 307, il fut proclamé auguste, contrôlant l'Italie et l'Afrique avec l'aide de Maximien. En 308, il perdit l'Afrique avec la révolte d'Alexandre. À la conférence de Carnuntum, il fut déclaré ennemi public, mais réussit à se maintenir en Italie jusqu'en 312, année de sa défaite au Pont Milvius, aux portes de Rome où il trouva la mort en se noyant dans le Tibre.

Réf : RIC 16 - Cohen p. 167 réf. 10

Monnaie offerte par ma fille Sandra pour mes 63 ans.