MARC AURELE 139-180

Marcus, Aelius, Aurelius, Verus

Sesterce bronze - 30 mm - 19,42 gr - ex 01

A/ M ANTONINVS AVG TRP XXV

R/ IMP VI COS III S C

6 ème acclamation impériale, consul pour la 3 ème fois

Rome assise à gauche, tête de Méduse décorant le bouclier


Commentaires à propos de ce type monétaire : La sixième acclamation impériale est liée à la campagne de Germanie de 172 où les armées romaines faillirent être écrasées après avoir traversé le Danube et pénétré en territoire ennemi. L’armée romaine ne fut sauvée que grâce à un orage providentiel attribué à la bienveillance de Mercure. Les Romains sortirent victorieux de la campagne avec le rétablissement du limes.

Historique : César dès 139, revêtu du consulat pour 140, Marc Aurèle reçoit en 147 la puissance tribunitienne et succède à Antonin en 161. Son règne personnel est marqué par la guerre parthique (162-165). Après la mort de Lucius Vérus en 169, il doit faire face aux invasions germaniques et à la peste qui ravage l'Empire. Marc Aurèle associe son fils Commode à l'Empire à partir de 175 et meurt de la peste en 180 à Vienne ou à Sirmium.

Réf : RIC 1033 - Cohen p 28 réf. 281

La légende de Méduse : Poséidon s’éprend de la belle Méduse. Il la séduit ou la viole dans un temple dédié à Athéna. La déesse la punie en la transformant en Gorgone. Ses cheveux deviennent des serpents et désormais son regard pétrifie tous ceux qui la croisent.
Polydecte demande à Persée de la décapiter. De son sang jaillirent deux fils Chrysaor et Pégase le cheval ailé, sur lequel Persée s’enfuit. Persée utilise sa tête pour pétrifier Atlas, délivrer Andromaque et tuer Polydecte qui retenait sa mère prisonnière. Ensuite, il offre la tête de Méduse à Athéna qui la fixe sur son bouclier, l’égide.
Comme elle avait le don de périfier (ou méduser) celui qui la regarde, elle faisait partie de l'armement.

Voir dans la rubrique "articles" : Un sesterce de référence : Marc Aurèle.