MARC ANTOINE 83-30 av. J.-C.

Marcus Antonius.

Denier argent - 15 mm - 3,34 gr - ex 01

A/ ANT. AVG au-dessus ; III VIR R.P.C à l'exergue.

"Antonius Augurus Triumviri Rei Publicæ Constituandæ", (Antoine augure triumvir pour la restauration de la République). "

Trirème voguant à droite avec l'acrostolium..

R/ LEG - XI.

"Legionis undecemis", (de la onzième Légion)". Legio XI Claudia / Claudia Pia Fidelis.

Aigle légionnaire, "aquila" tournée à droite entre deux étendards, "signa".

XI Claudia (Pia fidelis), cantonnée en Pannonie, puis en Dalmatie, nommée et décorée par Claude en 42, soutint Néron et Othon, fut envoyée en Germanie supérieure (70), transférée par Trajan en Mésie où elle resta.

Commentaires à propos de ce type monétaire :
Marc Antoine, après avoir rompu avec Octave, joignit ses forces à celles de Cléopâtre et rencontra celles d'Octave à Actium (31 avant J.-C.). La flotte d'Octave, commandée par Agrippa, gagna la bataille navale tandis que la flotte égyptienne s'enfuyait, bientôt suivie par Antoine qui se retira en Égypte avant de se suicider l'année suivante avant l'arrivée d'Octave à Alexandrie. Marc Antoine fit frapper des deniers aux noms de vingt-trois légions, les frappes des six dernières, de vingt-quatre à trente, n'ayant jamais été vues, si elles existent. La onzième légion, formée par Marc Antoine, disparut après la bataille d'Actium.
Pour l’ensemble des deniers des légions, M. Crawford a relevé une estimation de 864 coins de droit et de 960 coins de revers représentant une production massive, comprise entre deux et quatre millions de deniers. Le coût d’une légion était d’un million de deniers par an.

Historique : Antoine, né en 83 avant J.-C., était un fidèle partisan de César. Il servit sous ses ordres en Gaule, fut l'un de ses lieutenants pendant la guerre Civile (49-45 avant J.-C.) et revêtit son premier consulat avec lui (44 avant J.-C.). À sa mort, Antoine reçut un "Imperium maius" pour les Gaules (Cisalpine et Transalpine). Après le siège de Mutina et le meurtre des deux consuls (Pansa et Hirtius), il forma le second Triumvirat avec Octave et Lépide et favorisa les proscriptions (mort de Cicéron) (43 avant J.-C.). Il fit déifier César en 42 avant J.-C. et participa à la bataille de Philippes, où Cassius et Brutus trouvèrent la mort. Antoine, en 41 avant J.-C., se rendit en Asie Mineure après l'invasion parthique de l'année précédente en Syrie. Antoine rencontra pour la première fois Cléopâtre à Alexandrie. Après la guerre de Pérouse où son frère fut désavoué, il se réconcilia avec Octave et épousa sa sœur Octavie. La paix de Misène consacra un statu quo avec Sextus Pompée (39 avant J.-C.). Le pacte de Tarente, en 37 avant J.-C., renouvela le Triumvirat. Antoine aurait épousé Cléopâtre en 37 ou 36 avant J.-C. En 34, il célébra un Triomphe à Alexandrie après sa brillante campagne arménienne, suivi par la fameuse "donation d'Alexandrie". Octavie divorça d'Antoine en 32 avant J.-C. et Octave publia à Rome le testament d'Antoine. Ceci marqua le début des hostilités ouvertes entre les deux hommes, hostilités qui devaient se terminer par la bataille d'Actium (31 avant J.-C.) et les suicides, l'année suivante, de Marc Antoine et de Cléopâtre. L'Égypte devint une province romaine.

Réf : B.118 (Antonia) - BMC/RR.203 (East) - CRR.1229 - RRC.544 /25 - RSC.39