JULIEN II 355-363

Flavius, Claudius, Julianus

Double maiorina bronze - 29 mm - 7,85 gr - Atelier Siscia ex 03

A/ D N FL CL IVLIANVS P F AVG

R/ SECVRITAS REIPVB " BSIS "

La sécurité du bien public

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Le revers montre un bœuf et exprime clairement que Julien était païen. Il avait reçu le taurobole du culte de Mithra en Asie Mineure en 355 avant son adoption. Certains historiens suggèrent que le taureau fait référence au paganisme pour les chrétiens (épisode du veau d'or dans l'ancien testament). Julien révèle ainsi son opposition vis-à-vis du christianisme. L'atelier de Siscia fonctionne d'abord avec quatre officines, puis après la réforme des ateliers, en début 363, l'atelier perd deux officines.

Historique : Julien II, césar en 355, fut proclamé auguste à Paris en février 360. Après la mort de Constance II, en novembre 361, il resta seul maître de l'empire. Installé à Antioche au début de 363 où il écrivit le Misopogon (De ceux qui sont contre la barbe - car il portait la barbe des philosophes), il abjura le christianisme en essayant de créer un syncrétisme païen. Cette politique échoua et ne survécut pas à l'empereur qui trouva la mort le 26 juin 363, tué ou assassiné, alors qu'il avait entamé une brillante campagne contre les Sassanides.

Réf : RIC 418 - Cohen p. 48 réf. 38