GALLIEN 253-268

Publius, Licinius, Egnatius, Gallienus

Antoninien bronze avec traces d'argenture - 21 mm - 3,32 gr - Rome - ex 22

A/ GALLIENVS AVG

R/ IOVI CONS AVG - Chèvre à gauche

A Jupiter protecteur de l'auguste

Commentaires à propos de ce type monétaire :

Cette émission est la dernière de l'atelier de Rome et l'une des plus importantes, fabriquée dans douze officines. L'antoninien ne contient plus que 3 ou 4% d'argent, ce qui est très faible. Avec le revers IOVI CONS AVG, on ne trouve que l’officine S. La sixième officine est liée à la chèvre. Ce revers fait peut-être référence à la chèvre Amalthée qui éleva Jupiter enfant. Connue sous le nom "d'émission du bestiaire", elle associe à chaque fois des animaux réels ou mythiques avec des légendes de revers consacrées aux divinités du panthéon romain. Les revers invoquent les dieux protecteurs pour aider Gallien dans sa lutte contre Auréolus qui s'est révolté en 267.

Historique : Gallien, le fils de Valérien Ier, est né en 218. Il est immédiatement associé par son père au pouvoir et a en charge l'Occident, pendant que son père se rend en Orient. Il remporte une brillante victoire sur les Germains et consolide le limes rhéno-danubien. Après la capture de Valérien en Orient, Gallien doit faire face sur tous les fronts. L'empire éclate. La Gaule, l'Espagne, la Germanie et la Bretagne font sécession avec Postume qui a d'abord éliminé Salonin, le fils de Gallien. C'est l'usurpation de Macrien et de Quiétus en Orient. Gallien va passer les huit dernières années de sa vie à essayer de recoller les morceaux de cet empire. Finalement, il est assassiné en septembre 268 sous les murs de Milan alors qu'il assiégeait Auréolus, le maître de la Cavalerie, qui s'était révolté.

Réf : RIC 207 - Cohen p. 378 réf. 341

Voir dans la rubrique "article" : "Le bestiaire de Gallien" .