GALLIEN 253-268

Publius, Licinius, Egnatius, Gallienus

Antoninien bronze - 19 mm - 3,74 gr - ex 04

A/ IMP C P LIC GALLIENVS P F AVG

R/ PIETAS AVG

La piété de l'auguste

Commentaires à propos de ce type monétaire :

L'atelier de Samosate fut ouvert quand Antioche se trouva menacée par Sapor Ier, roi des Sassanides. L'atelier fonctionna jusqu'au règne de Macrien et de Quiétus (260-261). Le revers est peut être lié aux opérations qui ont permis de dégager Antioche qui avait été prise par les Sassanides en 256. Valérien remporta des succès qui lui permirent de récupérer la plus grande partie de la Syrie avant de tomber entre les mains de Sapor Ier trois ans plus tard. Sur cet antoninien, le revers fait référence à la Pietas (piété) des Augustes qui triomphent en cette année de leurs adversaires : Parthes et Germains.

Historique : Gallien, le fils de Valérien Ier, est né en 218. Il est immédiatement associé par son père au pouvoir et a en charge l'Occident, pendant que son père se rend en Orient. Il remporte une brillante victoire sur les Germains et consolide le limes rhéno-danubien. Après la capture de Valérien en Orient, Gallien doit faire face sur tous les fronts. L'empire éclate. La Gaule, l'Espagne, la Germanie et la Bretagne font sécession avec Postume qui a d'abord éliminé Salonin, le fils de Gallien. C'est l'usurpation de Macrien et de Quiétus en Orient. Gallien va passer les huit dernières années de sa vie à essayer de recoller les morceaux de cet empire. Finalement, il est assassiné en septembre 268 sous les murs de Milan alors qu'il assiégeait Auréolus, le maître de la Cavalerie, qui s'était révolté.

Réf : RIC 447 c - Cohen p. 417 réf. 792