GALERE 293-311

Galerius, Valerius, Maximianus

Follis bronze - 29 mm - 9,98 gr - Atelier d'Aquilée - ex 03

A/ IMP MAXIMIANVS P F AVG

R/ FIDES MILITVM AVGG ET CAESS NN

La fidélité des soldats à nos augustes et à nos césars


Commentaires à propos de ce type monétaire :
Ce follis pose un problème chronologique. Il est attribué logiquement à Maximien Hercule par H. Cohen. Normalement frappé entre l'été 306 et le printemps 307, il ne devrait être attribué qu'à Maximien Galère en tant que "Senior Augustus". Néanmoins, ce follis a pu être frappé par Maximien Hercule après que son fils Maxence se soit révolté contre l'autorité de Galère. Laurent Schmitt.

Le type " Fides " n'a été frappé à Aquilée que durant la seconde Tétrarchie. Galère est alors AVG (et Maximien est SEN AVG). Il n'existe aucune " FIDES " à l'effigie de Maximien. Par ailleurs la logique de cette monnaie est assez claire... Galère vient de récupérer l'Italie (via Sévère) qui jusque ici était le fief de Maximien. Il sent que l'armée garde la nostalgie de Maximien, alors il fait frapper cette monnaie "la fidélité de l'armée" avec le buste des 2 nouveaux augustes afin de bien rappeler que c'est à eux que doit maintenant aller la loyauté de l'armée ! Il avait d'ailleurs de bonnes raisons de craindre un retournement de l'armée, car dés que Maximien reprendra le pouvoir avec Maxence, l'armée d'Italie s'empressera de déserter les rangs de Sévère pour rejoindre son ancien chef... Evidement a partir d'octobre 306 Maxence prend le contrôle de l'Italie et donc le contrôle de l'Atelier d'Aquilée, mais Maxence ne fera pas frapper le type "Fides".
Cette monnaie fait donc partie de la 4 ème émission de bronze d'Aquilée sous la deuxième Tétrarchie (entre 305 et 306). Guillaume Malingue.

Historique : Galère était d'origine humble. Choisi comme césar le 1er mars ou le 1er mai 293, il est subordonné à Dioclétien pour l'aider à gouverner l'Orient. Galère subit une cuisante défaite en 296 contre les Sassanides mais l'année suivante, il bat Narsès. D'après Lactance, il serait à l'origine de la persécution des Chrétiens en 302-303. Pendant la maladie de Dioclétien, il pousse ce dernier à abdiquer. Dioclétien et Maximien laissent le pouvoir le 1er mai 305 à Galère et à Constance qui deviennent augustes. Les six dernières années de sa vie, il va assister impuissant à la désagrégation du régime politique créé par Dioclétien : la Tétrarchie. Il meurt le 5 mai 311 après avoir interrompu, cinq jours avant, la persécution contre les Chrétiens.

Réf : RIC 60 b - Cohen p. 506 réf. 124 (par erreur)