Accueil Envoyer un mail Forum


ROQUEFORT LA BEDOULE.


Roquefort gaulois

En 600 avant J-C, le phocéen Protis fonde Massalia et épouse la fille de Nann chef de la tribu celte des Camans qui occupe une large bande du littoral.
De cette époque, on aperçoit à Roquefort, les vestiges d'une hutte en pierres dans le vallon qui mène à la vigie.


Rocca Fortis garnison romaine contre Marseille

En 125 avant J-C, avec l'appui de la tribu celte des Saliens, Rome s'annexa toutes les tribus des Alpes jusqu'au Rhône et constitua ainsi la Provincia qui s'étendait jusqu'à Narbonne et Toulouse.
Malgré l'arrivée des romains, la culture grecque se maintint à Massilia qui conserve son particularisme.
Roquefort resta marseillais et devint même un point de résistance aux romains (sans potion magique) qui s'en accommodèrent cependant facilement.
Mais en 59 avant J-C, Massalia joua une mauvaise carte. Elle prit fait et cause pour Pompée contre Jules César. Ce dernier s'empara de Massalia et fonda un nouveau port pour la contrée, Arles, qui devint la capitale de la Provincia.
Massalia perdit en puissance et Jules César ordonna le renforcement des points fortifiés déjà existants, afin de mettre Massilia sous surveillance.
Rocca fortis fut investie par ses légionnaires du grand Jules, qui installa des colons dans la vallée de Roquefort. Ces derniers y construisirent de vastes domaines car l'eau et le gibier abondaient.
Au II ème siècle, le christianisme fit son apparition dans notre région, faisant des adeptes à Massalia et ce jusqu'à Roquefort.
En 313, par l'édit de Milan, Constantin I déclara le christianisme religion de l'empire. Il abolit l'esclavage, interdit les combats de gladiateurs. Les basiliques remplacèrent les temples païens.

Voici quelques monnaies antiques (grecques, gauloises, république et empire romain) trouvées sur ma commune :

































Source : Histoire de Roquefort la Bédoule par Monsieur de Villeneuve.

Francis