Accueil Envoyer un mail Forum

Un denier hybride, de l'atelier d'Emèse, inédit.

J'ai acquis sur eBay Allemagne, il y quelques années, ce denier de Julia Domna. Très belle surprise, de découvrir, en établissant sa fiche d'identification, que c'était une monnaie hybride, de l'atelier oriental d'Emèse, complètement inédite.
Je pensais avoir acheté (la photo du vendeur était floue) l'exemplaire RIC 625 (Cohen 66), celui où La Fortune coiffée du modius (ou Cérès) se tient debout à gauche, tenant de la main droite des épis de maïs et de la gauche une corne d'abondance. A la réception je découvris qu'en réalité elle tenait de la main droite une patère au-dessus d'un autel allumé et une corne d'abondance sur le bras gauche.



A/ IVLIA DOMNA AVG

R/ FORTVNA REDVCI

"Au retour chanceux".

Ne trouvant pas de référence concernant ce denier, j'ai pris l'avis de David Sear et de Curtis Clay, éminents spécialistes américains en monnaies impériales romaines.

"Votre monnaie semble être une frappe orientale non publiée avec un type de revers avec Concordia debout à gauche, tenant une patère et une corne d'abondance, avec un autel allumé à ses pieds, vers la gauche. J'ai noté ce nouveau type et l'inclurai dans la future édition du volume III du "Roman silver coins".
C'est clairement un hybride avec un revers attribué au monayage de Septime Sévère (RIC 385 - RSC 185). C'est assez courant sur les frappes de l'atelier d'Emèse, bien que je n'ai jamais vu d'autre exemplaire de ce type particulier.
David Sear

"FORTVNA REDVCI, Pietas à l'autel : ce type est connu sur les deniers orientaux de Septime Sévère (RIC 385 - RSC 185), mais ceci semble être son apparition pour Julia Domna.
Curtis Clay

Voici l'exemplaire, de Septime Sévère, dont une matrice de revers fut utilisée pour cette monnaie hybride de son auguste épouse.



Francis