Accueil Envoyer un mail Forum
Collection Frédéric Weber
COMMODE (177-192).


As de cuivre (11,8 gr.), Rome, 190 de notre ère.

Avers : M COMM ANT P FELIX AVG BRIT : Sa tête laurée à droite.

Revers : COL L AN COM PA TR P XV IMP VIII / COS VI / SC : Prêtre conduisant deux bœufs tirant une charrue.

Références : RIC 570 (R2), Cohen 40 (20 Fr.), RCV 5856, BMC IV 658, Dictionary of roman coins p.234.

Très rare et de la plus haute importance historique. Beaucoup plus rare que ce qui est indiqué dans la littérature.

État de conservation : Très beau à superbe, patine verte, état de conservation rare pour une monnaie de bronze.

Notes : Avec ce revers montrant une scène de la cérémonie de fondation d'une ville, nous avons la preuve que Rome fut renommée Colonia Commodiana ("Colonia Lucia Antoniniana Commodiana"), par Commode. Ce fait était relaté par le peu fiable auteur de "Histoire Auguste", grâce à cette monnaie, nous pouvons voir qu'il s'agit bien d'une réalité historique.

Frédéric weber - index des monnaies antiques

-------------

28 Juillet 2004

Frédéric a écrit sur le forum " Vox populi.....le courrier du site des empereurs romains ".

"On prétend même que, dans sa folie, Commode aurait voulu que la Ville Éternelle porte désormais son propre nom et devienne la Colonia Commodiana !".

Il existe des monnaies (sesterces et as) qui attestent de la véracité de ce fait, le revers porte pour légende :
"COL L AN COM PA TR P XV IMP VIII / COS VI / SC" pour "Colonia Lucia Antoniniana Commodiana" (datée de 190 après JC.), avec pour type un prêtre conduisant une charrue tirée par deux bœufs (scène du cérémonial de fondation d'une ville).
Je pense que la source historique vient de l'Histoire Auguste, certes d'habitude très peu fiable… mais je ne peux vérifier, mon exemplaire de cet ouvrage est resté en Belgique… et j'habite actuellement en France. Si vous avez d'autres sources, je suis intéressé.

Réponse : du responsable du site : ibelgique ifrance.

Votre citation présumée de "Histoire Auguste" (Vie de Commode, VIII, 6) est parfaitement correcte :
"Il (= Commode) poussa d'autre part l'extravagance jusqu'à désirer que la Ville de Rome fût désormais appelée "colonie commodienne", folie qu'il conçut, dit-on, au milieu de ses ébats amoureux avec Marcia*".
(trad. A. Chastagnol).

*Marcia avait été la concubine de M. Ummidius Quadratus. Après le complot et la mort de ce dernier, elle passa, ainsi que son mari Eclectus, dans la maison impériale et devint maîtresse de Commode.

-------------

Extrait de : A Dictionnary of Roman Coins, Seth W. Stevenson, 1889.
(traduit de l'anglais) :

"Avec ce revers, nous avons la preuve que Rome a été nommée Colonia Commodiana par le commandement de Commode. Lamprinius (chap.8) nous informe que cet empereur atteint un tel niveau de folie qu'il désira que la cité de Rome soit renommée la colonie de Commode; un acte de folie qui est dit avoir été inspiré par sa fascination pour Marcia, sa maîtresse amazone. Le même historien ajoute qu'en même temps qu'il présentait au Sénat son projet de renommer la ville, il voulu renommer le senat par senatus commodianus. Ainsi, cette absurdité fut même renforcée par un senatus consultum, comme montré sur cette monnaie. Pour montrer l' obstination de Commode sur ce sujet, Dion précise (I-XXII §15) que le peuple fut obligé d' appeler Rome Commodiana et les armées Commodiani. Rome fut aussi nommée par l'empereur lui-même "l' éternelle fortunée colonie du monde", son intention étant que la cité fut considérée comme sa propre colonie. Ce "nouvel établissement" échappa de peu à la destruction, car il aurait mis le feux à la cité, s'il n'avait pas été persuadé par Laetus de ne pas le faire.
Le type d'un prêtre voilé avec un attelage de boeufs confirme admirablement les dires des historiens. Il s'agit d'un type commun sur les monnaies des colonies... La légende s'accorde aussi parfaitement avec le type de cette remarquable monnaie, comme donnant le mot COLonia. "L' entière inscription (dit Eckhel) doit être sans aucun doute interprétée comme COLonia Lucia ANtoniniana COModiana, juste comme Diospolis en Samarie, et Eleutheropolis en Judée qui s'écrit elle même sur des monnaies "Lucia Septima Severiana". Il reste remarquable que le praenomen Lucia ait été donné à Rome à un moment où Commode lui-même utilisait celui de Marcus, peut-être cependant, qu'il eut à l'esprit la survie de l'ancien nom de Lucius qu'il adoptera deux années après."Le même sujet est illustré par les monnaies portant l' inscription HERC ROM COND...."

Francis