Accueil Envoyer un mail Forum

UNE EMISSION CODEE


En 282 l'atelier de Rome émit une série de monnaies de Probus qui avait la particularité d'être codée : la 7 ème émission.
La marque de l'atelier et de l'officine était les lettres R (pour Rome) et E (pour la lettre grecque Epsilon de cet exemplaire).
Tout au long du règne de Probus, l'atelier de Rome utilisa des lettres grecques pour la numérotation des officines : A (alpha) pour la première officine, B (bêta) pour la deuxième, gamma pour la troisième, delta pour la quatrième, epsilon pour la cinquième, sigma pour la sixième et Z (zêta) pour la septième.

Ce système de codage consisté à inclure, entre les deux lettres de l'atelier et l'officine, une lettre composant le mot AEQVITI.

L'avers étant toujours : PROBVS PF AVG

Et les revers, pour les lettres :

A - VICTORIA GERM
E - IOVI CONS PROB AVG
Q - MARTI PACIF
V - ROMAE AETER et SOLI INVICTO
I - FIDES MILITVM (exemplaire affiché)
T - PROVIDENTIA AVG et VICTORIA AVG
I - ADVENTVS AVG et AETERNITAS AVG

Vous avez la solution dans ROME V, p. VI-VII sous la plume de Jérôme Mairat.
Laurent SCHMITT - CGF - www.cgb.fr

"La dernière émission (La septième) présente une particularité unique pour l'atelier de Rome et très rare sur le monnayage romain, K. Pink, qui a posé les bases de recherches sur le monnayage de Probus, remarqua que les monnaies de la dernière émission présentent trois lettres: la lettre désignant l'atelier (R), une lettre qui n'a apparemment aucun sens, et une dernière lettre indiquant l'officine, or si l'on aligne les monnaies par ordre d'officine, c'est-à-dire en plaçant d'abord une monnaie de la première officine, une monnaie de la deuxième officine et ainsi de suite jusqu'à la dernière officine, la deuxième lettre est respectivement: A E Q V I T I, Pink suggéra que AEQVITI serait le signum de Probus, c'est-à-dire son surnom, aequitius que l'on pourrait traduire par "celui qui rend l'Equité", et par extension "le juste". Ce même signum se retrouve sur les monnaies de Ticinium ; cette lecture ne peut être due au hasard".

Francis