Accueil Envoyer un mail Forum

Petite Biographie d'un faussaire génial, puis commentaire personnel.


Carl Wilhelm BECKER est né le 28 juin 1772 à Spire (Allemagne). Son père était marchand de vins et lui-même apprit ce métier. Très tôt cependant, il s’intéressa aux monnaies antiques, en fit des dessins et grava des coins. Il fit ainsi le négoce de monnaies antiques (authentiques) et d’antiquités. De part ses très bonnes connaissances, sa notoriété grandit rapidement auprès des collectionneurs. Il vendit des monnaies à Goethe et le Prince Charles d’Isenburg le nomma conseiller à sa cour. Peu à peu, le doute s’installa chez les collectionneurs et dans les musées, soupçonnant BECKER de vendre avec des monnaies authentiques, ses propres fabrications (copies). BECKER reconnut publiquement qu’il gravait des coins et frappait monnaies mais nia farouchement l’intention d’arnaquer ses clients. Son but était, disait-il, de fournir aux collectionneurs de bonnes et belles copies de monnaies intéressantes dont les originaux étaient inabordables. Il regretta que ses copies se revendent comme des originaux par d’autres et proposa au Cabinet Numismatique de Vienne (Autriche) de lui acheter tous ses coins afin de garder son œuvre et mettre fin à l’utilisation frauduleuse de ses copies. Vienne était intéressée mais un accord sur le prix de cession ne fut pas trouvé. BECKER proposa alors des séries complètes de ses copies. Afin de donner un aspect plus antique aux monnaies qu’il venait de frapper, il les mettait dans sacs avec de la graisse et de la limaille de fer puis les transportait ainsi en carriole ou à cheval.
A sa mort en 1830, son épouse vendit les coins au Musée de Saalburg d’où ils furent transférer en 1911 vers le Musée Kaiser Friedrich à Berlin. Les coins sont aujourd’hui visibles au Cabinet Numismatique de Berlin.

360 coins sont connues.

Monsieur Becker, vous avez eu la présence d'esprit, pour beaucoup de vos copies de les faire avec des revers non connus ce qui en plus de leur style permet de les repérer aujourd'hui.
Là où je vous trouve génial, c'est qu'aujourd'hui certaines de vos copies se vendent plus chères que des monnaies authentiques et que vous êtes copiés ET OUI !!! cela parait dingue mais c'est ainsi.

J'aime vos copies, pour moi elles font aujourd'hui partie de la Numismatique dans la mesure où elles sont collectionnées et recherchées.

Nous sommes un 28 juin. Alors Bon Anniversaire Mr. Becker.

AVE

Guy Braun